HPU-Home Français | HPU-Home Dutch | HPU-Home English| HPU-Home Deutsch

Keac

Symptômes de HPU chez les enfants

de retour

________________________________________________________________
Case

Un des cas les plus graves de la cryptopyrrolurie a été décrit dans la littérature par Dr. C.C. Pfeiffer (1987) :

« Sara avait 11 ans. La vie de Sara a été caractérisée par une souffrance psychique et physique. Dans son anamnèse figurent : des insomnies chroniques, des périodes de perte de la réalité, des tentatives de suicide par pendaison, une perte de mémoire, des spasmes, des nausées et des vomissements. Elle avait beaucoup de douleurs aux genoux. Un examen radiologique a démontré une formation très mauvaise du cartilage. Son cerveau était tellement perturbé qu’elle ne pouvait marcher que très lentement, les pieds écartés comme si elle marchait derrière une charrue. Des examens de sang réguliers ne démontraient pas d’anomalies. Des pédopsychiatres avaient fait le diagnostic de schizophrénie et de schizophrénie paranoïaque. Parfois, la partie gauche du corps se contractait et il y avait des spasmes du pied et de la main. Le bras et la jambe montraient un mouvement volant sauvage. Des mesures protectrices étaient alors nécessaires afin d’éviter des blessures. La psychothérapie n’avait aucun effet et les tranquillisants renforçaient les réactions musculaires. Dans l’urine a été décelée la présence de 1000 mcg% (3.2 unités) de cryptopyrrol. Une déficience en vitamine B6 et en zinc a été démontrée. Les genoux de Sar avaient besoin de zinc et de manganèse pour une formation normale du cartilage et des tendons. Son cerveau avait besoin de vitamine B6 pour lutter contre les messages anormaux qui causaient les spasmes. Son cerveau était tracassé par des courants de fuite entre les neurones qui étaient la cause d’une dépression, d’une perte de mémoire et de perceptions incorrectes. Sa moelle osseuse montrait une synthèse inadéquate de l’hémoglobine qui causait l’anémie et la présence de pyrrols dans l’urine. Ses glandes endocrines avaient trop peu de zinc et de vitamine B6 pour maintenir un cycle menstruel normal.

Elle avait des douleurs dans la partie supérieure du ventre causés par une congestion sanguine de la rate et du foie. Sara se courbait quand elle avait mal. Chaque matin où elle avait oublié sa dose du matin de vitamine B6, elle souffrait de nausées.

 

Symptômes de HPU chez les enfants

Les symptômes de HPU s’accroissent en prenant de l’âge. Uniquement si on vit une vie sans stress, avec une alimentation saine et sans maladies, peu de symptômes apparaîtront. Les symptômes suivants spécifiques peuvent être constatés chez les enfants :

  • pâleur de la peau, notamment du visage
  • otites récidivistes, rhumes
  • allergie, allergie due aux pollens, problèmes cutanés
  • hyperréactivité, dermatographie
  • maux de tête, migraine
  • avoir des apparitions d’hématomes facilement
  • anémie
  • ne pas être capable de grimper sur une corde, à l’échelle murale ou aux anneaux
  • avoir des douleurs dans la partie supérieure du ventre
  • spasmes, crises épileptiques
  • avoir une peau mordorée en été
  • une denture médiocre
  • l’hypermobilité des articulations
  • douleurs de croissance, notamment aux genoux (généralement au genou gauche)
  • fortes variations dans l’écriture
  • taches blanches sur les ongles
  • sensibilité à la lumière du soleil
  • avoir peu d’appétit
  • une peau striée
  • avoir une haleine douce
  • constipation, mais encore plus souvent des selles volumineuses avec flatulence
  • des selles légèrement colorées
  • des problèmes d’apprentissage et de comportement

_______________________________________________________________________

KEAC website | KEAC info | HPU website | English